Comment marche un launchpad ?

launchpad blanc

Un launchpad est un instrument qui permet de créer facilement des morceaux de musiques ou de modifier ceux qui existent déjà.

Mais à part l’appareil, il y a quelques accessoires à posséder et certaines étapes à suivre avant de pouvoir vous lancer dans la production de vos propres sons.

Même si cela requiert de l’expérience et de l’habitude, le principe est assez simple et avec du temps de pratique et de la passion, vous pouvez très bien y arriver.

 

La mise en condition et le lancement de votre launchpad.

Comme précité, cet appareil permet au lancement des programmes de composition de musique et il est nécessaire qu’il soit relié à un ordinateur.

Mais il faudra aussi installer un logiciel MAO pour lui permettre d’accéder à une surface de contrôle que vous pouvez contrôler. Ce logiciel vous permet également d’évoluer tout au long de votre programme, donc, vous devez choisir celui qui est le plus performant afin de pouvoir bien gérer votre launchpad.

Ensuite, vous n’avez plus qu’à lancer votre logiciel et suivre la procédure décrite pour réussir son installation comme décrit sur le site https://meilleur-launchpad.fr/. Après, vous devez sélectionner les boutons piste et select avant de passer au lancement de votre appareil. Après la mise en condition, vous pouvez vous lancer en activant votre logiciel et pour cela, il suffit de créer une piste midi.

Donc, vous pouvez enregistrer votre première session en appuyant sur le bouton approprié et il se trouve juste en dessous du bouton « S ».

L’enregistrement commence toujours par un petit signal et une fois le démarrage enclenché, la touche se colorera en rouge. Il est quand même important de préciser que l’attribution des sons doit se faire de façon méthodique pour que vous puissiez les utiliser sans difficulté.

 

Les différents styles d’un launchpad.

Vous aurez un grand nombre de possibilité de style et de mode spécifique sur votre appareil.

Il est important de préciser que chaque mode est destiné à un type d’utilisateur précis et si vous êtes amateur, il est conseillé d’utiliser le mode « user 1 ».

Il vous permet de suivre le processus adéquat car le mode « user 2 » est souvent utilisé pour les utilisateurs plus expérimentés. Ce mode permet de limiter la complexité de votre appareil en vous proposant des cartes de modes que vous pouvez utiliser à souhait. T

out cela fait partie des créations mais pour le mixage, vous disposez également d’un mode spécifique qui vous permet d’avoir un contrôle sur la piste de retour ainsi que sur le panoramique des sonorités.

Tous ces modes sont destinés à vous faciliter l’accès au manipulation de votre launchpad et pour que vous puissiez ajuster et composer facilement vos morceaux.

En outre, ce type d’appareil sera un peu plus compliquer à utiliser, contrairement à ce que laisse penser son apparence, même s’il est possible de l’appréhender rapidement. Pour cela, des pratiques s’imposent et vous y verrez qu’avec un launchpad, vous disposez de possibilités infinies de combinaisons de créations et de mixages.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *